AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les traditions de la Camarilla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
St Vost
Fléau du Prince
Fléau du Prince
avatar

Nombre de messages : 1256
Age : 29
Localisation : Atlanta.
Date d'inscription : 16/09/2007

MessageSujet: Les traditions de la Camarilla   Mer 26 Sep - 22:02

Un vampire vivant dans une ville dirigée par un prince doit accepter certaines contraintes en échange de la sécurité et de la stabilité.
Cette stabilité n'est maintenue que par le comportement responsable des vampires, dicté par des règles quasi universelles. Ces règles portent l'aimable nom de "Six Traditions", mais sont bien plus que de simples conseils à suivre. Pour les vampires de la Camarilla et les princes qui les soutiennent, elles sont la loi. Un vampire peut être sûr que, quel que soit l'endroit où il aille, les Traditions y seront respectées. Elles peuvent être interprétées différemment, mais elles existent. C'estpar le soutien qu'il leur assure et par ces Traditions elles-mêmes que le prince obtient la plupart de ses pouvoirs. De ce fait, les princes sont parmi les défenseurs les plus zélés des Traditions.

Les Six Traditions qui composent la loi de la société des vampires remonteraient à la fin des guerres qui décimèrent la Seconde Génération. Elles ont rarement été écrites, mais n'ont jamais été oubliées, et sont connues sous une forme ou une autre par tous. Même les vampires qui les rejettent les connaissent. Si les mots peuvent varier, le sens en est toujours le même.

Une pratique populaire de la Camarilla veut qu'un sire récite les Traditions à son infant avant que celui-ci ne soit reconnu comme nouveau-né. Certains princes organisent de grandes cérémonies pour marquer le passage d'un novice au stade de nouveau-né, tandis que d'autres ne s'en occupent pas, comptant sur le sire pour effectuer cette initiation. Bien que la plupart des novices apprennent les Traditions à ce moment, la Camarilla a toujours accordé beaucoup d'importance à l'aspect symbolique des choses. Les plus ardents défenseurs de la Camarilla et des Traditions soutiennent qu'un membre nouvellement créé n'est pas un véritable vampire tant que son sire ne lui a pas parlé des traditions. Elles ne sont pas à prendre à la légère, car un sire est tenu responsable des actes de son infant tant qu'il ne les lui a pas enseignées. Alors seulement l'infant est responsable de ses agissements. Certains vampires croient que Caïn lui-même créa les Traditions, et que les vampires modernes ne font que respecter sa volonté en répétant son enseignement. D'autres pensent au contraire que les Antédiluviens les créèrent pour garder le contrôle sur leurs infants, ou qu'elles ne sont qu'un ensemble de conseils de bon sens qui existent toujours parce qu'elles fonctionnent. La Tradition de la Mascarade, par exemple, devait exister depuis les nuits de la Première Cité, mais a été modifiée pour faire face à l'Inquisition. Un certain nombre de jeunes vampires, infants du monde moderne, voit dans les Traditions une arme des anciens pour garder leur mainmise sur la Famille, et une arme antique qui plus est. Les temps qui ont rendu indispensable la Mascarade sont révolus. Caïn, la Géhenne, les Antédiluviens, tout ceci n'est que mythes aussi réels que le Déluge ou la Tour de Babel, dans le seul but de contrôler les jeunes générations. Il est temps de jeter à bas les Traditions et de vivre dans l'époque moderne. Les vampires du Sabbat adhèrent totalement à ce raisonnement, et leur mépris des Traditions est une des principales motivations de leurs attaques constantes contre les anciennes structures du pouvoir.
Les anciens considèrent ces jeunes comme des adolescents en crise, qui pensent tout savoir mais n'ont pas la sagesse et l'expérience apportées par l'âge. Comme la plupart de ces rebelles sont des anarchs et des nouveau-nés, quasiment sans pouvoirs ni poids dans la société des vampires, il n'est pas étonnant que leur opposition soit si brutale. Toutefois, tous les anciens ne sont pas aussi indulgents. Ils estiment que les inconscients qui réclament l'abandon des Traditions risquent bien de voir leur vœu exaucé, mais avec l'humanité tout entière leur tombant dessus. La sélection naturelle s'occupe du sort d'une bonne partie d'entre eux, mais il arrive qu'elle soit "aidée" par un prince exaspéré par un jeune vampire particulièrement récalcitrant.

Les traditions de la Camarilla reflète les uses et coutumes et la volonté de protéger le Mascarade. Une version des 10 commandements pour les vampires en somme.

Première Tradition: La Mascarade

Nul ne devra révéler sa vraie nature à qui n'a pas le Sang.

Quiconque le fera ne pourra plus se réclamer du Sang.

Seconde Tradition : Le Domaine

Ton domaine est ta charge. Tous t'y doivent respect.

Nul ne peut défier ta parole dans ton domaine.

Troisième Tradition : La Descendance

Tu n'auras de descendance qu'avec l'aval de tes Anciens.

Si tu crées sans cet accord, toi et ta descendance serez détruits.

Quatrième Tradition : La Responsabilité

Ceux que tu crées sont tes infants.

Jusqu'à leur émancipation, tu les commanderas en toutes choses.

Leurs fautes seront les tiennes.

Cinquième Tradition : L'Hospitalité

Honore le domaine d'autrui.

Lorsque tu pénètres dans une ville étrangère, présente-toi devant celui qui y règne.

Sans sa bienvenue, tu n'y es rien.

Sixième Tradition : La Destruction

Nul ne détruira un de ses semblables. Le droit de destruction appartient aux seuls anciens.

Seuls les plus anciens d'entre nous peuvent appeler à la chasse au sang.

L'ancienne loi de "oeil pour oeil, dent pour dent" est aussi vraie pour les vampires que pour le bétail. Le principe est simple : ceux qui violent la loi sont supprimés. Un vampire qui viole les Traditions et s'attire les foudres des anciens est pourchassé et détruit. Tout ceux qui entendent l'appel doivent y participer. Le nom le plus fréquent pour cette action est la chasse au sang. Seuls les plus anciens d'une ville peuvent appeler à la chasse au sang. "Les plus anciens" signifie souvent le prince.

_________________________________________________________________________________________________________________________
Maintenant que c'est de ma faute, les anges me poignardent.



Revenir en haut Aller en bas
http://s1.bitefight.fr/bite/ally.php
 

Les traditions de la Camarilla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Camarilla Grenobloise
» La Camarilla pour les nuls
» Les 6 traditions et les différentes lois de la camarilla Parisienne
» Le rara: une tradition populaire toujours vivace
» se souvenir lentement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-